Christine Métayer
Directrice générale

La nomination de Christine au poste de directrice générale est le résultat de la qualité incomparable de son travail, notamment dans le domaine de la santé publique pendant près de 10 ans qui l’a amené à occuper des postes de grandes responsabilités. Son professionnalisme, ses aptitudes communicationnelles et son aisance à bien cerner les enjeux financiers, touristiques et environnementaux font d’elle un bel atout au sein de l’équipe depuis son entrée en poste en mars 2021. Sa vaste expérience sera fort utile pour faire face aux défis actuels et futurs. Le plein air et l’environnement sont d’ailleurs des secteurs qu’elle affectionne particulièrement. Étant une grande passionnée de casse-tête, nous sommes heureux d’affirmer que Christine était la pièce manquante du puzzle Éco-Nature.

Annie Morrisseau
Directrice générale adjointe

Cumulant plus de 10 ans d’expérience dans l’industrie du tourisme de nature, notre directrice générale adjointe fait partie de l’équipe du Parc de la Rivière-des-Mille-Îles depuis avril 2021. Annie rejoint l’organisme qui connaît une importante croissance afin d’œuvrer au rayonnement de notre mission tout en apportant une expertise ciblée dans nos grands projets. En plus de ses habiletés stratégiques de mise en valeur du tourisme de nature et d’aventure, elle peut compter sur un riche bagage en gestion de projet, en développement des affaires ainsi qu’en expérience client. Dans ce rôle clé, Annie et Christine travailleront à l’unisson pour clore un grand débat de l’organisation : chien vs chat, lequel est un meilleur animal de compagnie?


Catherine Angehrn
Directrice des communications et de la commercialisation

Catherine, notre pro des communications, est motivée par le désir de consacrer ses forces à la mission honorable de l’organisme. Seul son chien Elvis réussit à détrôner ses passions premières pour le plein air et les communications ! Catherine a travaillé plus de 10 ans en agence marketing et quelques années comme pigiste en marketing numérique. Depuis janvier 2019, elle est responsable des communications et du marketing. En janvier 2022, elle prend le poste de directrice des communications et de la commercialisation. Surprenant qu’une spécialiste aguerrie du web et des réseaux sociaux comme Catherine n’ait toujours pas créé de compte Instagram à son chien ! Grâce à son savoir-faire, nos candidatures à de nombreux prix ont toutes été retenues et nous avons gagné à plusieurs reprises ! Son amour pour le web et ses connaissances lui ont permis de lancer avec succès notre nouveau site, qui atteint un nombre record de visites depuis sa mise en ligne. En plus de la multitude de projets chapeautés, elle poursuit actuellement ses études en leadership organisationnel afin d’approfondir son expertise.

Anaïs Boutin
Directrice de la protection et de la conservation

Membre indispensable d’Éco-Nature depuis maintenant 12 ans, Anaïs a mené à terme de nombreux projets pour la conservation de 92 espèces en péril et celle des milieux naturels de la rivière des Mille Îles. D’une main de maître, elle a multiplié les partenariats avec les gouvernements fédéraux et provinciaux, les institutions d’enseignement et les organismes locaux. Ce n’est pas tout ! Anaïs a également réalisé des projets de restauration d’habitats dégradés qui sont uniques au Canada, en plus de soutenir des initiatives de conservation par intendance auprès de propriétaires privés. Détentrice d’un baccalauréat en biologie de l’UQAR et d’une maîtrise en biologie de l’UdeM pour ses travaux sur l’écologie, la conservation et l’identification génétique des salamandres de ruisseaux, notre héroïne Anaïs est passionnée des reptiles et des amphibiens. Elle s’est d’ailleurs forgé une réputation au sein de notre famille pour ses accueils originaux, puisqu’elle reçoit les nouveaux membres de l’équipe d’Éco-Nature avec de petits totems d’animaux ! Depuis plusieurs années Anaïs assume le rôle de directrice de la protection et de la conservation, poste qui lui permet de superviser le projet d’agrandissement du refuge faunique de la Rivière-des-Mille-Îles, qui passera bientôt de 26 à plus de 971 hectares.

Francis Martineau
Directeur de l’aménagement

Formé en conservation de la faune, Francis Martineau est le doyen de notre équipe. Interpellé par la mission de conservation, de protection et de mise en valeur du Parc de la Rivière-des-Mille-Îles, à la suite de son stage chez Éco-Nature, il est entré en poste en 2000 pour ne jamais repartir. Heureusement pour nous ! C’est l’homme de toutes les solutions, avec un sens de l’engagement exceptionnel. Il a touché à tous les postes liés à l’aménagement et au service à la clientèle au fil des années. Nommé responsable de l’aménagement au printemps 2018, Francis change à nouveau de fonction en novembre 2020 pour devenir directeur de son département. Il cultive depuis 20 ans une connaissance approfondie de l’archipel de Sainte-Rose ainsi que des autres secteurs qui parsèment les 42 km de la rivière des Mille Îles. Fort de sa vaste expérience, il maîtrise comme nul autre la gestion des opérations sur un territoire naturel, incluant les différents aspects liés à la sécurité, au développement d’activités saisonnières de plein air ainsi qu’à l’implantation et au maintien des infrastructures nécessaires à la mise en place de notre offre.

Louis Provost-Brien
Directeur de la programmation et du service à la clientèle

Louis fait partie de l’équipe d’Éco-Nature depuis juin 2018, équipe au sein de laquelle il fait rapidement sa marque ! En mars 2020, il ajoute à son rôle de responsable de la programmation, celui de gestionnaire des projets spéciaux. À l’automne 2020, on lui propose de nouvelles responsabilités : le poste de directeur de la programmation et du service à la clientèle! Louis gère la programmation du Parc de la Rivière-des-Mille-Îles, agit à titre de conservateur de l’exposition, coordonne l’équipe-projet du transport récréatif et utilitaire et travaille sur différents dossiers de subvention. Détenteur d’un doctorat en histoire avec pour spécialisation les chocs culturels et religieux au Moyen Âge, il a plusieurs publications à son actif en plus d’avoir participé à différents colloques au Canada et à l’étranger. Côtoyer Louis, c’est travailler avec un collègue structuré, d’une grande générosité, à l’humour parfois décapant, qui sait désamorcer les situations délicates et qui a conservé son cœur d’enfant, sans doute grâce à son expérience de plus de 10 ans au sein du programme des camps de jour de la Ville de Laval.